Cap Ferret, Mai 2014

Mémé / Jadis fidèle carriole, elle a du transporter des milliers de bourriches d’huîtres, du port à la ville, de la ville au port. Puis la pauvre épave s’est figée là…pour ne devenir que souvenir de prospérité !

El Padre / Elle est là, la 2cv, elle ne bouge plus depuis longtemps. Aura-t-elle droit à une nouvelle jeunesse un jour ? On espère avoir l’occasion de voir cela dans quelques années. Cette voiture d’antan ne demande que ça.