Reykjavik, Août 2013

Mémé / On a attribué une énième vie à ces restes d’engins esquintés. Ils se languissent sous la fraîcheur solaire de la capitale, supportent quelques mouettes et attendent langoureusement que les pêcheurs rentrent au port…

El Padre / Que de réfléchissement. Que de couleurs également. On a ici une multitude de choses différentes. D’un côté, les pneus nous font face, de l’autre, ils sont tous empilés. A croire que certains n’ont pas voulu se faire “clichetter”. Et au milieu de tout cela, le jaune de cette échelle. Ce tableau se reflète sur une eau faite de clapotis qui amènent un brouillard de prolongement.