Ile d’Yeu, Juillet 2014

El Padre / Ils y vont. Là où les marins se repère, là où la mer est infinie au sommet. Il faudra passer vers du vert, du sapin, du rocher, à chacun son allure. Le marcheur sait où il va sans s’enquiller de combien de temps il mettra. Le phare met toute la nuit pour retrouver le jour.