Pellegrue, Août 2014

El Padre / Elles sont immobiles mais sûrement que la nuit les active. A l’ombre, en plein dans cette verdure elles se reposent.  Un jour sans doute, une nouvelle viendra s’ajouter à la compagnie. Elle viendra perturber ce calme autant que nous passons discrètement. La prairie de la tranquillité.