Ile d’Yeu, Juillet 2014

El Padre / On rêve tous de toucher ces nuages ou même ce ciel qui se transformeraient telle une peinture fraîche sortie du pinceau de l’artiste. Cette main sans espoir mais ce relief qu’elle nous offre nous laisse songeur.