Oyama. BC, Juillet 2015

Lorsque vous êtes perdu, il faut parfois suivre quelqu’un aveuglément. Ici, nous sommes aveugles. La robe blanche nous guide. Elle prend le vent. Tout comme cette mer de sable, balayé lui aussi. Cette femme tient là un tatouage providentiel.