Ottawa, Août 2015

Laisser un livre après l’avoir fini. Savoir qu’il continuera de vivre dans d’autres mains. Un bouquin immobile n’est, quelque part sans accroche. Le ranger lui octroie un peu de repos jusqu’à ce qu’il reparte sur la route.