Chicago, Septembre 2015

Des ombres, un soleil qui donne, des hommes qui bougent. Un métro s’arrête et laisse sortir ceux qui veulent. Après l’escalier, les chemins se séparent vers l’infinie existence.

Publicités