Paris, Juillet 2016

Tu me prends en photo
Je ne vois plus
Ce paysage que je veux derrière moi

Je te vois
On balance son cœur
Ses mains
L’instant sacré
D’un instantané