Toulouse, Novembre 2016

On dit souvent de lever les yeux
Le ciel se trouve aussi plus bas
Que l’horizon
L’eau regorge d’amis verts

Quand viennent les éléments s’assembler
Le spectacle d’une seconde
Nous sommes saisis
Un rendu léger d’une vie d’automne

La nôtre en miniature
Qui ne doit point se faire attendre
Nous sommes de simples feuilles
Qui faneront avant de tomber