Toulouse, Novembre 2016

La balade
Un monde
Des senteurs
Le marché

Ce marché qui berce le dimanche matin
Sans pardonné les écarts de marche
Sous peine de tomber dans les étales

Les appels n’arrêtent point
Et la musique vie toujours quelque part