Recherche

Meme Y El Padre

Mois

mai 2017

Anse à l’Ane, Mars 2016

Aussi vite il a surgit
Il a faillit s’échapper
Comme un papillon
Que l’on arrive pas à saisir
À temps
Je garde encore cette image
De l’endroit perpétuellement plat
Et son silence d’une animation sans sonore

Toulouse, Octobre 2016

Au mur accroché
Mais non pas suspendu
Un lampadaire
Se baladait

Toulouse, Octobre 2016

Jamais trop le temps de s’y arrêter
Sous l’arbre se cache des merveilles
Ceux cachés derrière feuilles et brumes
On éternue et tout se dévoile

France, Aout 2016

Quadriller son terrain
Pas au sol
Au plafond

Arcachon, Aout 2016

L’âge de la prise de temps
Parler longtemps avec sa soeur son frère
Sans y mettre la ponctuation

Rêver d’avoir sa crème glacée à quatre heure
Hâter la venue de ses cousins
Surtout ne pas s’en faire d’aller à la plage
Elle n’est jamais loin

Belle-île, Aout 2016

La Belle-Île s’est assez faite désirer
On en a profité
On rentre
Au coté de ces jolies forces de l’âge

Paris, Juillet 2016

Le regard de l’artiste
Puis le regard du spectateur
Intéressé
Intéressant

La profondeur de cet art
Un alliance entre
La création et sa destinée

Paris, Septembre 2016

Ce regard qui trouble
Vient chercher par tous les moyens
Les couleurs embellissent presque
Je prend la photo puis je trace

Sainte-Anne, Mars 2016

Deux soeurs
Prenant soin d’elles
Pour s’apprendre les choses de la vie

Toulouse, Octobre 2016

Que l’on voit bien devant
Derrière aura aussi son importance
Le tout est de ne pas s’y engouffrer
Vraiment vite avec tous ces remous

La Rochelle, Mai 2016

Encore regarder au sol
Et voir plus que du gravier
Les petits blancs
Sont ce que nous voudrons

Paris, Septembre 2016

Quand le soleil se cache
Ce n’est pas que pour le mal
Le bien du jour qui s’en va
Réside dans les couleurs offertes

Yeu, Aout 2016

Bien s’accompagner
Ressentir la chaleur autour
Une sortie blagueuse
Puis le chemin se poursuit

Essen, Juillet 2016

Les lignes sont parfois bien présentent
Les couleurs s’assemblent facilement
Juste avant que des popotins arrivent
Utiliser ce pourquoi l’objet est présent

Paris, Septembre 2016

Quelques petites personnes
Assises en plein milieu des Buttes
Non loin du point
Qui mènera à surplomber l’endroit

Toulouse, Octobre 2016

On ne sait plus où mettre les pieds
Soit il faut sombrer
Soit il faut s’éclaircir
Rien ne vaut de ne pas se poser de question

Toulouse, Octobre 2016

Juste l’attente
Encore mieux
Attendre avec distraction
Par l’ambulance de musiciens

Toulouse, Octobre 2016

Éclair de soleil tombant
Je ne vois plus les eaux
Vives de calmes
Elles gardent leurs effets hypnotiques

La grâce de la lenteur
Qui se décide à offrir
Un spectacle avec précédent
Si ce n’est l’annonce de toute une nuit

Paris, Septembre 2016

La position du transat
Pas de meilleur moyen
Pour profiter du plein soleil

On s’amuse sur toute la surface
L’herbe propose de s’y frayer selon nos pieds
Le vert nous offre un peu de repos

Paris, Septembre

Elle est comme un peu égarée
A la croiser furtivement

Sur mon chemin
J’ai vu ce contraste qu’elle offrait

Toute son élégance à être elle
Une seconde à la remarquer

Et voilà qu’un autre personnage

Belle-île, Aout 2016

La blancheur d’un mouchoir
Pour éponger l’émotion
D’un instant partagé
Des regards qui savent

A la brise inévitable
Elle se pose là
Dans les oreilles
Un air
Frais
Comme ce petit sourire

Paris, Septembre 2016

Le calme presque plat
Un vent venu d’ailleurs
Emmène un rideau sans attaches

Contraste de la lumière
Qui vient frapper
Le bleu
Et d’autres rideaux bien fixés

Une simple montée des marches
Se retourner doucement pour remarquer
Ce superposage

Martinique, Mars 2016

Peu de besoins
Peu de moyens

Juste le plaisir de bouger
Du rapport à cette balle

Elle tombe dans l’eau d’une maladresse
Eclabousse son talent

Jusqu’à ce qu’il reprenne le contrôle
Par toutes les surfaces de ses pieds

Juste ce rapport à la balle

Toulouse, Octobre 2016

Oui, pas de pitié
Pour celui que s’échappe
Sans que rires s’en suivent
Sans suite surtout
La bouche ouverte
Il ne pourra rien dire

Juste nous dire sourire aussi
De l’idée sans pitié

Toulouse, Octobre 2016

Juste quelques couleurs
Eclats
Et autres contrastes

Toulouse, Octobre 2016

En binôme
On regarde le fleuve
Ou l’on le vit
On se sent bien à la fin de journée

Paris, Septembre 2016

Elle attend son amie
Sans patience
Ou avec

Elle s’occupe comme elle peut
Et veut

Elle a voulu s’asseoir
Cette attente pourrait
Presque être
Longue

Paris, Septembre 2016

Un oeil toujours sur nous
Puis cet assemblage

Dune du Pyla, Aout 2016

Rouler dans le sable
Dévaler les degrés
Que faire du soleil qui tombe

La vie ici
Est de remonter pour mieux descendre
Tomber
Sans jamais renoncer

Jeune
Ou
Moins jeune

Paris, Juin 2016

Deux trois bricoles
Posées devant

Simplement deux personnes
Ne se connaissant

L’éclat d’un sourire
Par les dires gratuits

D’une dame
D’un monsieur

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑