Toulouse, Octobre 2016

Jamais trop le temps de s’y arrêter
Sous l’arbre se cache des merveilles
Ceux cachés derrière feuilles et brumes
On éternue et tout se dévoile