Pise, Italie, Aout 2017

Tu sais mouvements que l’on ne remarque pas
Ils font juste partie d’un quotidien
D’une action normale

Elle t’embêtes parfois car tu ne la veux pas dans dans tes cheveux
Alors qu’en fait c’est une danse d’été qui vient te titiller
Le vent prend dans l’instrument qu’est le tissu qui pend