Recherche

Meme Y El Padre

Tag

people

Budapest, Hongrie, 2016

Vienne, Autriche, Novembre 2016

Les rues larges
Une représentation non loin
Chic dans les habits
Sérieux ambiant
Nuit tranquille dans la ville

Vienne, Autriche, Novembre 2016

De la vie à l’intérieur
Des paroles
Les reflets vers l’extérieur
Insouciance qu’on se croit seul

Vienne, Autriche, Novembre 2016

Une laisse pour se promener
Une maître qui me fera faire un tour
Il manque de la lumière
On est certainement le soir

Budapest, Hongrie, Octobre 2016

L’attention attirée vers
Un moment de flottement
Puis l’on repart vers nos chemins

Paris, France, Septembre 2017

Les chaises sont partout
Dans un parc elles s’ouvrent à nous
Sons d’eau qui claquent la tranquillité
Les passages nous berçent

Paris, France, Septembre 2017

Quand le feux change de couleur
On passe
On discute aussi
Passage parlé

Gènes, Italie, Aout 2017

Une idée en tête
Marcher jusqu’à bon port
Passer devant ces vitrines
Sans se regarder dans les reflets
L’équipée est en route
Le mouvement des vacances

Portofino, Italie, Aout 2017

Facile de chercher sur notre outil de poche
Facile de s’oublier un instant
L’autour est exclus
Attention à l’attention
A l’inattention
Notre pause d’addiction
Pour revenir frais après cette parenthèse

Peros-Guirec, France, Octobre 2017

Pas chaude pas froide non plus
On fait un aller-retour
Puis on s’en va
Elle est plutôt calme

Paris, Novembre 2017

À travers les vitres
Un autre monde
Une chaleur certaine
Qu’on apprécie au juste moment
Quand la fraicheur s’impose un peu trop
Une lecture
Une discussion
Viendront remplir aussi nos coeurs rafraîchis

Vienne, Novembre 2016

Le don d’attendre
Sans savoir pourquoi
Le blond d’être
Devant soi

Le matin frais
Emmitouflée sous la fourrure

Émerger prendra son temps
Une journée qui n’en sera pas orpheline

Belle-île, Aout 2016

La Belle-Île s’est assez faite désirer
On en a profité
On rentre
Au coté de ces jolies forces de l’âge

Paris, Juillet 2016

Le regard de l’artiste
Puis le regard du spectateur
Intéressé
Intéressant

La profondeur de cet art
Un alliance entre
La création et sa destinée

Dune du Pyla, Aout 2016

Rouler dans le sable
Dévaler les degrés
Que faire du soleil qui tombe

La vie ici
Est de remonter pour mieux descendre
Tomber
Sans jamais renoncer

Jeune
Ou
Moins jeune

Paris, Juin 2016

Deux trois bricoles
Posées devant

Simplement deux personnes
Ne se connaissant

L’éclat d’un sourire
Par les dires gratuits

D’une dame
D’un monsieur

Toulouse, Novembre 2016

S’agglutiner sur les bords de Garonne
Un verre
Le reflet de toute une année passée
Envie de profiter des derniers mots

Le fleuve s’offre à nous
Comme véhiculeur de nos expiations
Se laver par le plaisir du partage
D’un même lieu
Amis
Inconnus
Se délivrer pour se livrer à l’hiver prochain

Paris, Septembre 2016

Sans plus de mots
Ni l’expression du ressenti
Un simple sourire
Reçu
D’un don

Paris, Juin 2016

Les quelques jeunes qui passent
Bruits d’oiseaux
Bruit de tout
De sujets à aborder

Les quelques jeunes qui parlent
Rires d’oiseaux
Rire de tout
Rien n’est jamais épuisé

Paris, Septembre 2016

Petite dame qui regarde
Petit moment de bonheur

Son dimanche est tout plein de couleur
Sa contribution la grandit du moment

Paris, Octobre 2016

Marcher non loin
Pour y tomber
Dans ce marché

Les paroles qui fusent
Sourires timides
Soudain
Les odeurs sans artifices
Une envie de dévorer

C’est le retour à table
Qui s’impose

Paris, Septembre 2016

On cherche le regard
Celui qui nous rassure

On se retourne
Parfois d’autres nous regarde

Vers le haut
Nos yeux s’élèvent

Puis de retour vers le spectacles
On se sent un peu mieux

Paris, Juin 2016

Tant de monde
Tant de musique

Des joies contagieuses
Des sourires contagieux

Puis ce regard
Un peu riche de tout
Et de ceux tournés vers l’explicite

IMG_0810.1

Arcachon, Juin 2016

Et tu croises l’histoire de ces gens
Sans le vouloir

Pas tant de personnes
Juste de la spontanéité

On imagine qu’ils marcheront lentement
Sûrement

Le sens inverse nous appartient
On imagine leurs vies

Paris, Mai 2016

On croise toujours des gens
Se faire face pendant un bout
Intrigue notre imaginaire
Une observation furtive

Un peu voyeuse aussi

IMG_0447.1

Paris, Mai 2016

Quand on ne sait pas où se rendre
Que le reste est d’attendre
À la joke de l’ami qui passe
Au pigeon perché là-haut
À la poche qui s’envole
Un instant de rien
Avant le tout de la journée

Paris, Juin 2015

Parmi la musique en bas, les terrasses se remplissent.
Face à cette scène qui s’offre à eux devant,
Les buveurs d’un soir, se récompensant d’une semaine,
Ne voient que des souliers et des rires passer devant eux.
Leur soirée, tout comme la notre, n’est pas près de se finir.

Paris, Mars 2015

Ces costumes de travail que l’on voit beaucoup.
Dont on ne calcule pas tant leur présence.
Un coup d’oeil est déjà se rendre compte.
L’ aventure d’un matin.

Bobo Dioulasso, Burkina Faso, Décembre 2015

Ô Candeur ! Ô Liberté !

Chaque instant passé avec ces bonshommes nous semble d’autant plus précieux qu’eux ne songent jamais à demain.

Deux petits gars bien vivants, qui, rythmés de sourires et de cris lumineux, ravissent joyeusement des morceaux de nos cœurs !

 

 

Jardins du Luxembourg, Paris, Octobre 2015

On voit toujours des gens occupés
Dans les parcs
Souvent en mouvement
La pause est rare
Et le regarde aussi
La réflexion aussi rare
Elle se regarde
L’impatience nous fait quitter l’attente du moment

IMG_7729.1(C)

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑