Recherche

Meme Y El Padre

Tag

street

Budapest, Hongrie, 2016

Budapest, Hungry, 2016

Budapest, Hongrie, 2016

Budapest, Hongrie, 2016

Budapest, Hongrie, 2016

Prague, République Tchèque, 2016

Paris, France, Février 2017

Paris, France, Février 2017

Tours, France, Mars 2017

Vienne, Autriche, Novembre 2016

Le couple du soir
Qu’importe le petit trottoir
On ira en duo
Il suffit d’une poussette

Vienne, Autriche, Novembre 2016

Les rues larges
Une représentation non loin
Chic dans les habits
Sérieux ambiant
Nuit tranquille dans la ville

Vienne, Autriche, Novembre 2016

Une laisse pour se promener
Une maître qui me fera faire un tour
Il manque de la lumière
On est certainement le soir

Paris, France, Octobre 2017

La nuit l’ambiance est de sortie
Chaque bruits s’effritent
La lumière n’a plus qu’à prendre place

Paris, France, Septembre 2017

Quand il faut sortir
Les pas sur le bitume ne suffisent plus
Arriver près du square
On sent que la relâche n’est plus très loin

Paris, Novembre 2017

Une forme dans la nuit
Les réverbères font luire la surface des pavés
Petit pas par petit pas
La silhouette va finir par choisir un coté

Paris, Novembre 2017

Et l’on descend les rues
Montmartre passé par là
Dans la nuit où les passants parlent
Les clients s’esclaffent
Et les voisins chuchotent

Paris s’endort doucement

Gènes, Italie, Aout 2017

On s’enfonce un peu partout
Dans cette cité méandreuse

Les pavés nous perdent presque
Sans que le soleil ne nous guide

Jusqu’à ralentir
Pour mieux réfléchir

Vienne, Novembre 2016

Le don d’attendre
Sans savoir pourquoi
Le blond d’être
Devant soi

Le matin frais
Emmitouflée sous la fourrure

Émerger prendra son temps
Une journée qui n’en sera pas orpheline

Toulouse, Octobre 2016

Au mur accroché
Mais non pas suspendu
Un lampadaire
Se baladait

Paris, Septembre 2016

Ce regard qui trouble
Vient chercher par tous les moyens
Les couleurs embellissent presque
Je prend la photo puis je trace

Toulouse, Octobre 2016

Que l’on voit bien devant
Derrière aura aussi son importance
Le tout est de ne pas s’y engouffrer
Vraiment vite avec tous ces remous

La Rochelle, Mai 2016

Encore regarder au sol
Et voir plus que du gravier
Les petits blancs
Sont ce que nous voudrons

Yeu, Aout 2016

Bien s’accompagner
Ressentir la chaleur autour
Une sortie blagueuse
Puis le chemin se poursuit

Toulouse, Octobre 2016

Oui, pas de pitié
Pour celui que s’échappe
Sans que rires s’en suivent
Sans suite surtout
La bouche ouverte
Il ne pourra rien dire

Juste nous dire sourire aussi
De l’idée sans pitié

Paris, Septembre 2016

Un oeil toujours sur nous
Puis cet assemblage

Paris, Juin 2016

Deux trois bricoles
Posées devant

Simplement deux personnes
Ne se connaissant

L’éclat d’un sourire
Par les dires gratuits

D’une dame
D’un monsieur

Paris, Septembre 2016

Le petit plaisir du jour
Justement gambader dans ces rues
Adorées pour le temps qu’on y reste
Sans compter nos heures

Toulouse, Novembre 2016

La balade
Un monde
Des senteurs
Le marché

Ce marché qui berce le dimanche matin
Sans pardonné les écarts de marche
Sous peine de tomber dans les étales

Les appels n’arrêtent point
Et la musique vie toujours quelque part

Paris, Juillet 2016

Toutes les couleurs
L’artiste nous les propose
Des traits représentatifs
D’esprits ambiants du quartier

Toujours avec ces croquis
Le fond d’une vie qui
Ne s’arrête jamais
Et l’encrage s’évadait

Toulouse, Octobre 2016

Les ombres ne cachent pas tout
La lumière n’éclaire pas tout
Ce qu’elles voudraient

Les murs cachent pour préserver
Pour le moment attendu
Arrivé sans y faire attention

Il faut déballer les tables
Installer la terrasse dehors
Au chaud des ombres réchauffées en journée

Un festin à la pelle

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑