Recherche

Meme Y El Padre

Tag

woman

Prague, République Tchèque, 2016

Vienne, Autriche, Novembre 2016

De la vie à l’intérieur
Des paroles
Les reflets vers l’extérieur
Insouciance qu’on se croit seul

Vienne, Autriche, Novembre 2016

Une laisse pour se promener
Une maître qui me fera faire un tour
Il manque de la lumière
On est certainement le soir

Côte de granit rose, France, Octobre 2017

Quand on voit ce qu’on voit
Qu’on entend ce qu’on entend
Il faut au moins essayer une fois de le capturer
Petit doigt en l’air
Clic! C’est dans la boîte

Île Grande, France, Octobre 2017

L’Océan peut se figer sans qu’on lui demande
Seulement en cliché
Elle ne s’arrêtera pas pour vous

Un regard d’écume sur nous
On avance vers ce remous qui parle
Essayer de comprendre
Presque

Jusqu’à l’arrêt au bord de la chute
On préfère s’y noyer de silence
Presque aussi
Que seul les contours de ce morceau peuvent nous offrir

Aller plus loin n’est pas nécessaire
Pas toujours

Toulouse, Octobre 2016

Juste l’attente
Encore mieux
Attendre avec distraction
Par l’ambulance de musiciens

Paris, Septembre

Elle est comme un peu égarée
A la croiser furtivement

Sur mon chemin
J’ai vu ce contraste qu’elle offrait

Toute son élégance à être elle
Une seconde à la remarquer

Et voilà qu’un autre personnage

Belle-île, Aout 2016

La blancheur d’un mouchoir
Pour éponger l’émotion
D’un instant partagé
Des regards qui savent

A la brise inévitable
Elle se pose là
Dans les oreilles
Un air
Frais
Comme ce petit sourire

Paris, Septembre 2016

Elle attend son amie
Sans patience
Ou avec

Elle s’occupe comme elle peut
Et veut

Elle a voulu s’asseoir
Cette attente pourrait
Presque être
Longue

Belle-Île – Traversée, Aout 2016

Il y a du monde sur un bateau
Des têtes qui se lèvent
On veut voir l’océan sur l’océan

Un bout de terre à l’horizon
Qui nous attire sans hésitation
Au bruit des machines
Nous y allons

Le repos à l’arrivée
Se fera dans le silence

Belle-île, août 2016

La sensation
Celle de toucher terre
Quelques pas de joie
L’envie de tout dévorer

Le phare franchit
L’esprit tourne
Tout est possible
Sur ce petit territoire

Ile de Ré, Mai 2016

On l’observe du coin de l’oeil.
Sans mots dire.
Sa cigarette fumé avec élégance.
Ses jambes croisées
Elle appel le serveur.
Jusque la faim de sable les appels à se prélasser.
Autre part.

Chicago, Septembre 2015 Lire la suite

Ile d’Yeu, Juillet 2014

El Padre / Cette photo nous offre plein de possibilités. Cette femme regarde et dessine un paysage que l’on ne voit pas. Il reste énigmatique pour nous. Cependant, on peut avoir un bel aperçu à travers le dessin que son crayon nous fait partager. Et ces nuances de noirs qui nous proposent un relief intéressant. De la légèreté, du style et le coté sauvage de notre nature nous saute aux yeux ici.

Mémé / Un nouvel exemple de l’admiration pour la Nature….un morceau de carnet qui collectionne visiblement les clichés de vacances de Madame. Artiste en herbe et crayon de bois, se doute-t-elle que l’observation de la scène se poursuit dans son dos ?

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑